prometheus

Les fake news

Distinguer le vrai du faux

Par Chaymaa T (2 Godard)

Le sujet qui nous a été donné est «" Les théories sur les manipulations intentionnelles de l’ouragan Irma". Tout d’abord nous avons étudié le sujet : c’est une information annoncée au grand public par le Dr Michio KAKU qui dit dans une interview « L’arme manipulatrice de climat HAARP est à l’origine de l’ouragan Irma ». Nous avons trouvé ceci sur un site qui a pour auteur « 2012nouvelmorguemondial ».

Notre sujet portait sur la science, la météorologie et les catastrophes naturelles. Le nom HAARP se définit par « programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère » ; il s’agit d’un programme américain militaire avec des armes géophysiques composées de particules minuscules qui peuvent créer des problèmes majeurs pour notre planète.

La viralité de cette information est importante car la vidéo de l’annonce a beaucoup été postée sur les chaînes YouTube et en plus sur CBS qui est une chaîne importante en Amérique.

Avec toutes ces informations, nous avons conclu qu’il s’agissait d'une « true news » car les informations sont publiques ; le site assure une certaine fiabilité et, en plus d’être sûr, il n’y a pas de fautes d’orthographe et cela a fait le tour des médias. Malheureusement, il s’agissait véritablement d’une fake news ; nous l’avons appris suite à notre passage à l’oral.

Cela montre bien que l’on peut facilement se faire piéger sur internet par des personnes qui savent prendre plusieurs informations pour en faire un article donc il faut faire attention à tout et être très prudent.

N'avalons pas tout !

Par Tristan (2de4 - janvier 2019)

image Fake-news

Les fakes new nous envahissent et il est très difficile de démêler le vrai du faux même s’il existe quelques méthodes pour s’en sortir : il faut tout d'abord se méfier des titres qui sont trop accrocheurs et trop visibles car ils sont faits pour attirer l'œil et nous donnent envie d'en savoir un peu plus sur le sujet.
Il faut examiner l'URL du site qui peut être faux ou ressembler de très près à ceux de vrais medias : un caractère changé suffit parfois pour nous tromper !
Un autre indice plus facile à trouver et qui permet leur identification c'est la date de l'article qui est souvent passée ou pas encore arrivée.

Il y a aussi les photos trop réelles qui sont retouchées pour nous donner l'impression qu'elles sont vraies.
Enfin, si une fake news est vraie ( !), elle sera relayée par d'autres medias car elle sera extraordinaire.

image HillaryPetit plus : il faut être doté d'un peu de jugeote car il y a des fake news tellement énormes qu'elles sont forcément fausses... Le Gorafi s’en amuse beaucoup et affiche des informations en rapport avec l’actualité en les détournant de leur sens original avec humour. Ce site est apparu en 2012 ; le lecteur peut réagir aux informations et les commenter.

Petit exemple de fake news : l'emprisonnement d'un candidat de Fort Boyard dans une des cellules... Des gens ont été choqués, scandalisés... Il faut ne pas réfléchir pour avaler une telle bêtise : il serait impossible que le candidat soit oublié ainsi car les administrateurs du fort et leur équipe visitent les cellules régulièrement et… au bout de 7 ans, le candidat ne serait plus en grande forme...

L'ironie aussi !

Par Léopoldine A (2de4 - janvier 2019)

image Gorafi

Les fake news définissent des informations fallacieuses délibérément communiquées afin de tromper l’opinion publique ; leur transmission s’effectue généralement à travers internet et plus particulièrement les réseaux sociaux mais parfois il arrive qu’elles soient retransmises par des journalistes peu renseignés n’ayant pas vérifié la véracité des faits qu’ils annoncent.
Toutefois, afin d’éviter les fake news il existe plusieurs astuces : tout d’abord se méfier des titres contenant une ponctuation trop expressive comme des points d’exclamation ou un titre uniquement composé de majuscules. Mais cette caractéristique de titre se rapporte aussi aux sites peoples comme « Cosmo » alors attention !
Ensuite il faut analyser le site d’où les informations proviennent afin de savoir s’il s’agit de site fiable ou non ; pour cela, on peut s’aider du site « Deconex » qui permet de nous informer sur la provenance des informations.
Il faut aussi croiser ces informations avec d’autres sources d’internet afin de s’assurer qu’il s’agit de faits avérés. Si possible, nous devons aussi vérifier que les photos associées à ces informations concordent bien avec elles et qu’elles ne contiennent aucune retouche susceptible de les modifier à des fins malhonnêtes.

image CanteloupEnfin il faut s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une émission ou d’un site parodique comme « Canteloup » sur TF1 ou le « Gorafi » sur internet qui proposent des informations détournées de l’actualité à des fins humoristiques.
Le Gorafi est un site internet qui propose des informations détournées qui se moquent de l’actualité. Les exemples que j’ai sélectionnés concernent le Président de la République dans le cadre de la crise avec les gilets jaunes : ce dernier est inquiet de la situation et se réfugie dans le fond de son lit sous sa couette afin d’échapper à cette crise et de réfléchir à son quinquennat. Sa réflexion le mène à la conclusion que si le peuple se révolte, sa compagne et lui auraient suffisamment d’argent pour quitter le pays en jet privé sans même devoir payer le carburant. C’est une satire de l’actualité : cette information est donc une fake news.
Ensuite Emmanuel Macron nomme le président de l’entreprise « Total » à la direction du nouveau Haut Conseil pour le Climat, en étant persuadé que cet entrepreneur accompli pourra éclairer les membres de l’assemblée grâce à son expertise écologique. Le président se félicite d’ailleurs des membres de ce conseil qui sont tous des hommes importants dans l’industrie pétrolière… leur objectif étant de créer des forages à proximité de nombreux lieux protégés. Cette information est une fake news car elle se moque du peu d’intérêt que porte le gouvernement à l’écologie.