prometheus

Les dialogues des ateliers d'écriture

Par Feriel et Marjorie (2de Godard)

Lors des séances d'ateliers d'écriture, Gustave Akakpo nous a demandé d'inventer un personnage avec un nom, un prénom, un âge précis et… un secret. Nous devions le décrire physiquement et mentalement ; c’était une personne réelle ou non. Nous avons ensuite, par groupes de deux, écrit un dialogue (tous les dialogues commençaient par la même phrase « Qu’est-ce que c’est ?») dans lequel les personnages étaient ceux que nous avions inventés un peu plus tôt. Une fois les dialogues finis, nous les avons lus, tour à tour, et nous avons tous été étonnés de voir qu'aucun dialogue ne se ressemblait.


Voici des exemples de dialogues que nous avons sélectionnés

Dialogue 1, LIEU : HOPITAL (Chaymaa T. et anonyme 2de Godard)

C: Qu'est-ce que c'est ? Qui êtes-vous ?

D: Moi, je suis ton pire cauchemar Camilla. Ta conscience.

C: Mouais, ça c'est que dans les films.

D: ...

C: Vous me voulez quoi ?

D: Ton âme, fillette.

C: Mon âme est pure, vous, vous êtes mauvais, elle n'est pas pour vous.

D: Comment osez-vous ?

C: Je ne vous veux aucun mal mais je vous en supplie… Laissez-moi !

D: Croyez-vous que le mal n’est que dans les films ? Mais non le mal est dans chaque personne et toi-même tu le sais mieux que quiconque.

C: C'est faux, j'ai toujours fait le bien dans ma vie et c'est pour cette raison que je suis ici aujourd’hui, je voulais juste sauver une vie et pour ça je suis condamnée à mourir de votre faute.

D: C'est faux ! C'est faux ! Oui, j’entends ce discours plus de fois que tu ne le crois ou même « épargnez- moi ! Je vous en supplie ». Mais j'ai une question que s'est-il passé le 3 mars 2008 ?

C: Je... je pensais que personne n'avait vu, je voulais effacer ce souvenir de ma vie, je le regrette mais maintenant je suis gentille et c'est le principal.

D: Eh ben tu t'excuseras après, c'est pas le bon moment pour avoir des remords. Tu viens avec moi un point c'est tout, et c'en est fini avec toi !

img


Dialogue 2, LIEU : BAR D'UNE CROISIERE (Manon T 2de Godard et anonyme 2de Godard)

M= Qu’est-ce que c’est ? (désignant le verre)

B= Whisky Japonais avec une liqueur de framboise.

M= Mmmh, je vois que j’ai affaire à un spécialiste.

B= Oui, oui ! Depuis mes 18 ans je suis ici et ça fait 5 ans aujourd’hui.

M= Ah je vois, mais auriez-vous quelque chose de plus «distingué» à me proposer ? Vos boissons ce n’est plus de mon âge.

B= Voyons... Il y a le champagne avec des pétales d’or, un délice !

M= Un classique, vous savez j’ai 51 ans et croyez moi j’ai testé pas mal de choses, mais bon allons pour un champagne, je vous offre un verre ?

B= Volontiers monsieur, dites-moi, la cicatrice vers votre bouche, si ce n’est pas trop indiscret...

M=Oh mais non voyons, vous savez j’ai été témoin d’un attentat dans le New Jersey et j’ai reçu quelques débris de l’explosion, rien de spécial… Dites-moi, vous faites du sport ? Vous êtes un grand gaillard !

B= Oui, oui…du judo, je suis ceinture noire… C’est un beau costume que vous avez là !

M=Oui, je vous avouerai que je suis plutôt fortuné, mais cela ne rattrape pas les cheveux perdus et la vue qui baisse…

B= Ahahaha! Moi à mon âge je n’ai pas encore de problème capillaire !

M= (répond au téléphone) Dans 5 minutes ? J’arrive ! Bon mon p’tit, j’pense qu’il est temps de se saluer.

B= Ce fut un plaisir.

M= Pour moi aussi, au revoir.

img


Dialogue 3, LIEU : DANS UN PARC (CR et SN 2de Godard)

-Qu'est-ce que c'est ?

-C'est mon short gris fétiche.

-As-tu eu un événement important dans ta vie ?

-Bien sûr, je pense que tout le monde a déjà vécu un événement important dans sa vie. Raconte le tien si tu veux.

-Je ne veux pas c'est très personnel.

-Je comprends, que fais-tu dans la vie ?

-Je suis à la fac et toi que fais-tu ?

-Je suis ouvrier à Peugeot. Je voulais être professeur mais j'ai raté l'examen.

-Ah bon ? C'est vraiment dommage, moi j'essaye d'être médecin.

-Très beau projet, je suis certain que tu vas réussir, tu m'as l'air très intelligente.

-Merci beaucoup, c'est très gentil de ta part. J'ai un rendez-vous, je dois te laisser.

-Ah d'accord. Je vais te laisser à tes occupations, je vais rester un peu dans le parc pour admirer les oiseaux. À bientôt alors.

-Salut, passe une bonne journée.




img



Dialogue 4, LIEU : AU CENTRE COMMERCIAL (Anonyme et Marjorie, 2de Godard)

N : Qu’est-ce que c’est ? (en pointant le sac)

L : Ah, un cadre.

N : Pourquoi as-tu acheté un cadre aussi gros ?

L : Pour le mettre dans mon nouvel appartement…

N : Ah tu as déménagé ?

L : Oui, à deux rues d’ici.

N : L’autre ne te plaisait plus ?

L : C’était bruyant et il me fallait un peu de changement.

N : Ah d’accord, je comprends.

L : Sinon toi ça va ?

N : Oui ça va et toi ?

L : Oui, ça te dirait de passer ?

N: Oui, je t’envoie un message pour te dire quand.

L : D’accord bah… j’y vais ! Bye.

Deux jours après chez L.

N : Le cadre va très bien avec ta déco !

L : Merci.

N : Qui est-ce sur les photos ?

L : Tristement C’étaient des amis à moi.

N : Pourquoi en parles-tu au passé ?

L : Ils sont morts l’année dernière. Je suis la seule qui a survécu.

N : Ah… Je suis désolée pour toi, ça a dû être une terrible épreuve.

L : Oui…

img


Dialogue 5, LIEU : DANS UN PARC (Léa G et anonyme, 2de Godard)

G: - Qu'est-ce que c'est ?

T: - Moi aussi j'ai entendu un bruit...

G: - Je crois que ça vient de derrière l'arbre là-bas.

T:  - Ça n'a pas d'importance. Rentrons.

G: - On ferait peut-être mieux d'aller voir, ça ressemblait à un cri...

T: - Allons-y alors.

G: - Faisons le tour pour observer par derrière.

T: - Tu as vu ?! 

G: - Il est parti par là ! Il faut qu'on le suive !

T: - C'est peut-être dangereux. Il ne doit pas nous remarquer. 

G: - Il a l'air vraiment très étrange, et s’il est armé, même à deux, nous ne pourrons rien faire contre lui.

T: - Mais attends une minute. Ce n'est pas le prisonnier évadé dont tout le monde parle ???! 

G: - Il faut que l'on prévienne quelqu'un.

T: - Je n'ai pas de téléphone et je te rappelle qu'il n'y a plus de réseau...

img


Dialogue 6, LIEU : DANS UNE BOULANGERIE (Louis B et anonyme, 2de Godard)

Tom: Qu’est-ce que c’est ?

Thomas: Comment ça ?

Tom: Regarde sur ce pain au chocolat, il y a quelque chose d’étrange.

Thomas: Sur cette chocolatine tu veux dire.

Tom: Non ce pain au chocolat juste ici.

Thomas: Ah oui d’accord … eh ben c’est du chocolat. Par contre le truc là je n'ai jamais gouté. Ça a quel goût ?

Tom: C’est une figue, c’est comme ça qu’on l’appelle, c’est bourré de sucre.

Thomas: D’accord. Sinon vous vous appelez comment ?

Tom: Cela ne vous regarde pas.

Thomas: Vous avez honte de votre prénom.

Tom: Puisque vous insistez, je m’appelle Tom.

Thomas: Ah ben voilà ! Moi c’est Thomas. Bonne journée.

img

Dialogue 7 (Maxence et anonyme, 2de Godard)

- Qu'est-ce que c'est ? C'est grave bizarre...

- C'est ma jambe.

- Ta jambe ! Comment t'as fait ça ?

- J'étais en planque pour chopper un gars qui faisait du trafic, je l'ai attrapé mais il m'a poignardé la jambe au dernier moment.

- Ah ouais ? Mais t'es flic du coup ? C'était un trafic de quoi ?

- Oui, ça fait 20 ans que je suis dans le métier et c'était un trafic de drogue.

- 20 ans !? Mais t'as quel âge !?

- J'ai 46 ans. Et toi, tu fais quoi dans la vie ?

- C'est pas tous les jours qu'on croise un flic de 46 ans sur snap… À moins que tu sois sur une grosse affaire et que tu cherches des infos ? J'me trompe ?

- Oui je sais c'est même très rare ! Mais je ne suis pas addict comme vous les jeunes ! Eh oui… tu te trompes snap me sert juste pour prendre des nouvelles de mes amis qui habitent loin. Mais je te trouve bien trop curieux, et tu n'as même pas répondu à ma question !

- Bah de base je ne suis même pas sûr de votre identité, donc je ne vois pas pourquoi je vous parlerais de ma vie...

- Peut-être parce que j'ai des infos sur toi et toute ta petite bande de potes qui pourront vous faire envoyer directement en prison !


img

Dialogue 8 (Lucas et anonyme, 2de Godard)

Max: Qu'est-ce que c'est ?

George : Es-tu sérieux ?

- Oui je n'ai aucune idée de l'utilité de cet appareil.

-Comment fais-tu pour ne pas savoir ce qu'est un téléphone!

-Je suis né dans la nature, j'ai donc totalement été coupé du monde ; j'ai 19 ans, ce n'est que récemment que j'ai découvert la civilisation.

-Moi j'ai 20 ans et je ne pourrais pas me passer de ce téléphone.

-Je suis ici car j'ai été blessé lors d'un attentat et ce "téléphone" n'a servi qu'à filmer la scène ; personne ne m'a aidé, l'unique but des autres était de regarder la scène avec cet appareil.

-Ils ont sûrement eu peur et ils étaient en panique. Tu sais moi j'ai vu quelqu'un qui voulait se suicider en sautant d'un toit à cause d'une défaite sur un jeu de téléphone et je le filmais ! Maintenant je viens lui rendre visite.

-Je ne comprends pas, pourquoi tout le monde accorde-t-il autant d'importance à cet appareil qui n'apporte que des ennuis?

-Je ne sais pas pourquoi tout le monde l'utilise moi j'ai été habitué à ça.

-Alors une simple habitude est plus importante que la vie d'une personne ?

-Non c'est vrai tu as raison mais que peut faire une petite personne barbue comme moi face à une personne armée ?

-C'est vrai qu'il est aussi inutile de se sacrifier pour sauver quelqu'un ; il y a toujours quelque chose à faire.

-Oui. Malheureusement je dois interrompre cette discussion car je dois y aller. Au revoir !

img